Une citation pour les curieux :

"Merde, l'amour, le vrai, ça ne peut pas être un nœud d'angoisse dans le cœur. Jamais il n'a été serein et bien sûr, cette angoisse contenait leur échec."

_ L'anomalie, d'Hervé Le Tellier (Gallimard, p. 228).

Bilan de l'année 2021

 

Je termine l'année 2021, riche en évènements dont le blog et les lectures ont un peu pâti, il faut bien l'admettre. Mais c'est pour le mieux, puisque je suis devenue libraire ! C'aura été le grand changement de cette année, en récompense à deux années de travail et de reconversion. 

Sans plus attendre, voyons ce que j'ai fabriqué...

Le bilan des lectures 

39 lectures officiellement comptabilisées, dont :
37 titres des littératures de l'imaginaire ;
- 2 titres en sciences humaines et sociale.
 
Bien sûr, je n'inclus pas les lectures faites pour le travail. Je reste malgré tout très loin de ce que j'aurais voulu lire cette année (j'ai moins lu que l'année dernière, et ce n'était déjà pas fou...). Mais comme ce n'est pas une compétition et que je suis surtout là pour me faire plaisir, mon seul objectif est de lire autant que je peux avec les contraintes qui sont les miennes, et surtout de continuer à lire de l'imaginaire, toujours.

Trois coups de cœur de 2021

Les trois coups de cœur que j'ai choisi de mettre en avant cette année sont Djinn City, Amatka et Diamants. Ça ne vous aura pas échappé, les deux premiers ne sont pas des sorties de l'année. C'est que je ne m'attache pas nécessairement à ne découvrir ou mettre en avant que ce qui sort dans l'année en cours. Le premier date de 2020, le second de 2017, mais ont été deux très belles surprises dans mes lectures de cette année, que Diamants vient clôturer agréablement.


 

Deux inclassables que j'ai adorés

Bon, d'accord, peut-être pas inclassables, mais au moins hors du commun. Ces deux-là sont des sorties de l'année et, à mes yeux, se détachent sans difficulté du lot. Les Oiseaux du temps et La Nuit du faune, deux lectures dans lesquelles j'ai été ravie de me plonger, à un moment où j'avais envie et besoin de distance, de recul, de choses plus aériennes, plus éthérées.

 

 Quelques évènements marquants

Cette année, j'ai eu l'immense plaisir et honneur de commencer à rédiger des critiques pour la revue Bifrost. À une période de l'année où mon avenir était encore plutôt incertain, c'est une proposition qui m'a fait chaud au cœur et m'a boostée pour l'avenir. C'est aussi une coopération dont je me réjouis, avec une de mes maisons fétiches...

Et pour cause : un des articles les plus lus de l'année est celui des menus Une Heure Lumière, chez Le Bélial'. Un projet que j'avais de longue date et qui m'a imposé un rythme de lecture acharné pour finir les 32 volumes de la collection disponibles à l'époque pour publier l'article avant la sortie de Symposium Inc.

Un challenge dédié aux formats courts, celui d'OmbreBones, malheureusement stoppé en cours de route, a été clôturé avant que je puisse enregistrer mes participations. Son suivi est donc possible uniquement sur le fil Twitter...

Deux autres challenges ont été lancés, dont un auquel j'ai eu grand plaisir à participer : la madeleine de Proust, d'Un Papillon dans la Lune, et le Winter Short Stories of SFFF, d'Au pays des caves et des trolls (toujours en cours).

En racontant quelques bêtises sur la vie de libraire, j'ai accidentellement décuplé le nombre de mes abonné.e.s. C'est à la fois drôle et improbable, mais sachez que je vous en remercie. Restez autant que vous voulez. :)

Quelle trajectoire prend le blog ?

Cette année, vous avez voté en très grande majorité sur Twitter pour que je poursuive mes activités sur le blog. Il est vrai que j'ai eu beaucoup moins de temps que le contexte pandémique ne m'avait laissé anticiper, fin 2020, lorsque je pensais rencontrer beaucoup de difficultés pour trouver un travail pérenne. Je pensais lire et m'investir beaucoup plus que je ne l'ai fait. Les doyens de la blogosphère le savent bien, il est parfois pesant d'accorder le peu de temps libre qu'on a à l'écriture des chroniques (l'inspiration n'est pas toujours au garde-à-vous, près de l'ordinateur...) et à la participation d'évènements de la communauté. 

Je reste malgré tout très attachée à notre petite communauté de l'imaginaire (un peu moins à ses dramas, certes...) et je continuerai, comme me l'a demandé le suffrage, à tenir le blog en parallèle des comptes sur les réseaux sociaux. 

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je ne m'impose aucun rythme de publication (it's a no-no) et que les stats de mon blog ne me font ni chaud ni froid (j'écris pour le plaisir de partager mes avis, tant mieux si vous prenez plaisir à les lire, mais une baisse de fréquentation ne m'empêchera pas de dormir la nuit). De même, je préfère communiquer en direct au jour le jour sur les réseaux sociaux plutôt qu'en commentaire sur le blog. J'ai toujours plus vu ce genre d'exercice comme un journal sur lequel revenir plus tard, plutôt que comme un outil d'interaction à faire fonctionner comme une usine à publications pour générer du trafic et des commentaires. Peut-être, je dis bien peut-être, que je lui referai une petite beauté... mais ça n'a rien d'une priorité. Ne parlons donc même pas des pense-bête.

Cette année, je dois tenir compte de mon travail en plus du fait que je ne suis pas une lectrice rapide (ce qui s'explique en partie par le fait que je ne sais pas abandonner un livre...). J'ai pourtant très envie de lire tout un tas de choses qui me font très envie, dont certaines sorties de 2021 auxquelles je n'ai pas pu accorder du temps cette année. J'ai donc décidé de faire une PàL de ces lectures-là, que je ne veux pas laisser passer en 2022.

Et sur les réseaux ?

Twitter reste le réseau principal, ceci étant encouragé par le fait qu'il propose des outils très pratiques pour suivre une activité ; les fils consacrés à l'activité 2022 y seront donc un peu plus détaillés. Instagram demeure secondaire mais un complément agréable à faire fonctionner à son rythme, et dont j'aime l'aspect très visuel. Vous pouvez également avoir accès au suivi détaillé de mes lectures sur Gleeph et sur Goodreads (que je tarde parfois à mettre à jour, mais je m'y tiens).
 
Je n'envisage pour le moment d'investir aucun autre réseau.

Bonne année 2022 à toustes !

Et voilà pour ce bilan, certainement moins fancy que celui d'autres camarades qui se lâchent sur les effets graphiques et font de très beaux trucs qui me rendent super envieuse. :)

Je n'ai plus qu'à vous souhaiter le meilleur pour 2022, quoi que cela puisse représenter dans vos vies respectives, à vous remercier chaleureusement d'être encore là ou d'arriver chez moi pour suivre mes péripéties. J'espère, toujours, parvenir à préserver un espace où vous vous sentez bien. Au moins un peu. 

Plein d'amour et de douceur sur vous toustes. 💕

Vanille.


 

Commentaires

  1. Beau bilan. Et comme tu le dis: l'essentiel est de continuer à prendre du plaisir dans la lecture. Bonne année à toi!

    RépondreSupprimer
  2. Très chouette bilan, pour une belle année !
    Et félicitations pour Bifrost, j'avais raté cette info : )

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre mot doux...