Une citation pour les curieux :

"Merde, l'amour, le vrai, ça ne peut pas être un nœud d'angoisse dans le cœur. Jamais il n'a été serein et bien sûr, cette angoisse contenait leur échec."

_ L'anomalie, d'Hervé Le Tellier (Gallimard, p. 228).

Avant 7 jours, de Nelly Chadour, chez Les moutons électriques (2021)

 

Grand format - 22€ - 396 pages 
9782361836375 

La quatrième de couverture

Bienvenue sur l'île d'Unscilly !

La vie se jouit au bon air, les moutons ont la chair aussi généreuse que les pâtisseries de Mrs Grady. N'oublions pas le charme des festivités païennes une fois par semaine, héritées d'ancestrales traditions druidiques. Une île et ses 999 âmes, pas une de plus, recensées avec scrupule et anxiété : gare à l'habitant de trop s'il approche le cimetière après la fête ! On chuchote que lorsque la nuit s'éteint et que la Lune sombre, le Fossoyeur rôde.

Ma chronique

Il était plus que temps que je vous parle de ce roman, paru l'année dernière en août et que j'ai pour ma part découvert en janvier de cette année. J'en profite pour remercier officiellement la maison ovine qui m'en avait fait parvenir un exemplaire. Nous nous retrouvons donc après presque 6 mois de silence (car vous n'aurez pas manqué de noter que l'article précédent est le bilan 2021...) par la grâce de Nelly Chadour, qui étrenne cette année bloguesque avec une très bonne lecture !

Évoquons d'abord le contexte de la parution. J'avais déjà, à l'époque, été interpelée par la couverture de l'excellent Melchior Ascaride et par l'idée du décompte des jours. D'emblée, l'ambiance est posée et inutile de vous préciser que nous tenons là un ouvrage idéal pour la saison d'automne, parfait pour un Samain, euh... un Halloween réussi. Nelly installe un décor isolé de tout avec une ambiance assez sombre, parfois sinistre, qui souligne parfaitement les différents évènements de l'intrigue. On baigne dans la mythologie celtique irlandaise, dont les représentations (réelles ou fictives) font planer sur le récit une aura mystérieuse et inquiétante qui fait, disons-le, l'agréable petit frisson de cette lecture.

En plus de la jeune Siofra, narratrice de sa propre histoire, de nombreux autres protagonistes agrémentent le récit en apportant une variété d'expériences et de points de vue. C'est l'occasion pour Nelly Chadour d'aborder en passant des thématiques importantes — anxiété, dépression, violence domestique, harcèlement, etc. — avec finesse et sans porter d'étendard, au travers de personnages intéressants et attachants. Le roman offre ainsi une belle représentation de vécus dont les subtilités sont à découvrir petit à petit, au gré des péripéties impliquant les uns et les autres.

L'écriture est fluide, efficace, sans fioritures. J'ai pour ma part beaucoup apprécié la crédibilité des dialogues et la justesse du ton comme celle du registre employé, ce qui me semble loin d'être évident à obtenir quand on fait converser des adolescents. Nelly a par ailleurs réussi à restituer, dans la narration, la violence de la confrontation régulière entre les tourments non verbalisés de Siofra et le monde extérieur, notamment dans ses interactions sociales ; bien souvent vécue dans la solitude, cette souffrance quotidienne trouve ici un témoignage qui me parait important. Du reste, nous avons beau suivre le parcours d'adolescents — et c'est là qu'elle aurait pu me perdre — l'autrice ne glisse jamais dans les facilités d'écriture que l'on peut rencontrer dans une partie de la production éditoriale adressée aux lecteurs de cette tranche d'âge.

S'il faut laisser à Nelly le temps de poser son décor, une fois fait, l'intrigue accroche et maintient le sense of wonder sans difficulté jusqu'à son terme. On retiendra essentiellement cette histoire aux airs de conte pour son atmosphère très présente et des personnages que l'on affectionne sans peine. Le dénouement libère son lecteur avec la sensation d'avoir passé un bon moment. En bref, une lecture plaisir en compagnie de laquelle il fera bon passer quelques soirées.

Que se passe-t-il sur cette île isolée du monde ? Que signifie ce mystérieux décompte et que se passerait-il s'il n'était pas respecté ? Pourquoi les habitants de l'île, une fois passés à l'âge adulte, refusent catégoriquement de révéler quoi que ce soit sur les mystères de l'île ? C'est à découvrir dans les pages de Avant 7 jours.

Merci pour la balade, Nelly ! :)

Commentaires